top of page

Le projet Gladpow est né pendant le confinement.  Le personnage Gladpow est né d'un autoportrait photo en noir et blanc le visage caché par sa chevelure. Tout a commencé dans la rue avec le street art.

Le concept de Gladpow : Réfléchir sur des emblèmes, les personnes que l'artiste croise, qu'elle détourne en cachant les visages, pour les intégrer dans un environnement urbain qui appelle le public à s’interroger sur son rapport à l’art et à l’identité. Le « jeu » étant pour les spectateurs de reconnaitre - ou pas - le ou les personnages qui ce cachent derrière les visages effacés. Pour Gladpow, il s'agit de les  les rendre reconnaissables sans visage.

Gladpow partage ses travaux dans la rue, peint à l'acrylique sur du papier craft qu'elle colle sur les murs et réalise aussi des fresques en intérieur comme en extérieur. Son travail ne cesse d'évoluer au gré des voyages, découvertes et expositions.

bottom of page